Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2011

Je suis retournée le voir dans la même semaine tellement je l’ai aimé. Et soudain, tout le monde me manque parle d’une jeune fille Justine qui a pour métier de faire passer des radio qui a toujours eut peu de preuves d’amour de son père Eli qui a 60 ans. Ce père divorcé et remarié va avoir un enfant avec sa nouvelle femme susan. Justine vit chez dom, sa demi-soeur et son beau-frère, Bertrand un personnage un peu bête mais gentil. Justine qui collectionne les ex tombe à nouvelle fois amoureuse et son père veut connaître cet homme. Son père garde contact avec tout ses ex, mais sans que Justine ne le sache.


Pourquoi le voir ? Parce que déjà Mélanie Laurent et Michel Blanc joue magnifiquement et que ensemble ils nous font penser à une famille moderne. C’est aussi un des premiers films où les personnages n’ont pas des milliards de vêtements et on les revoit avec les mêmes. Ce film est complet selon moi, il y a les moments comiques tout au long du film avec les blagues du beau-frère, l’état d’esprit du père qui est resté un enfant, l’était d’esprit libre et rassurant de Mélanie Laurent. Ces moments comiques ne sont copiés sur aucun autre et ne sont pas lourd comme dans les chtis’.  Le casting est génial, tous les acteurs ont leur place et il y a l’apparition de kev adams. On retrouve aussi Manu payet et Geraldine Nakache en second rôle.  J’ai toujours adoré Mélanie Laurent et je trouve qu’elle garde la même personnalité dans tous ses films, qu’on retrouve un peu un personnage similaire. Et il faut l’avouer elle est magnifique.  La musique est très bien accordé avec les scènes du film, et il n’y a pas que des musiques de parole ou des musiques récentes, elle a été très bien choisit avec des artistes inconnus qu’on rêve maintenant d’avoir en cd. Du Nina simone, du regina spektor, faux fix, mickey avalon … Une bande son superbe quoi !  Le film est original avec Justine qui fait des oeuvres au rayon x , le père fan de golf qui garde contact avec les ex de sa fille et adore les crocs, une rencontre grâce au nom inscrit sur le café du starbuck, des jeux pour imaginer  le père que sami n’a jamais eut …  sans oublier des références comme mohamed ali, steve jobs, debbie harry, Jesus, moisie, aristote, marilyn …  »Et soudain, tout le monde me manque » fait réfléchir sur les rapports père fille et plus père-garçon ou mère-fille, sur l’amour non avoué, sur les petits mensonges qui deviennent gros au bout du compte, sur la liberté un peu aussi et surtout que la vie passe vite. Enfin ce film touche tout le monde, on retrouve des objets de marques mais des métiers simples comme vendeurs de chaussures, traducteur de livre, professeur … Des situations de famille courantes de nos jours : abandon, adoption, divorce, remariage, accouchement, maladie, …tout publics peut aller le voir.  Je n’en dirais pas plus il faut le voir par soit même et même si on rigole bien il y aussi des moments touchants, de vrais instants de cinéma. Je ne pense pas que ce film aura le succès qu’il mérite mais je vous incite à aller le voir !

 

★★★★★

Read Full Post »